As-tu déjà fait connaissance avec ton corps ? Que voudrais-tu lui dire ?

Dernière mise à jour : 12 avr. 2020



Lettre à mon corps,


Toi qui as souffert jusqu’ici de mes blessures, de mes angoisses, de mes peurs, des maladresses et de toutes ces fois où je t’ai détesté. Je n’ai pas su t’aimer à ta juste valeur.


Aujourd’hui je te propose un pacte, apprenons à nous aimer mutuellement.

Je sais, je t’entends me dire que tu as souffert, que je t’ai fait subir toutes les pires atrocités, que je n’ai pas su nous protéger.


Pendant longtemps tu n’as été que de la chair, je ne t’ai pas respecté et je ne t’ai pas écouté. Je n’ai pas su entendre tes appels, tes cris de détresses.


Toi mon corps, qui me connait mieux que moi-même, qui stocke en lui toutes les richesses de ma vie. Chacune de tes cellules mémorisent l’intégralité de mes souvenirs. Tu as cette capacité à savoir et m’informer quand je vais mal. Toi mon corps, si puissant et riche de valeurs.


Maintenant, mon corps, laisse-moi t’aimer et aimons-nous tels que nous sommes.


Je t’ai laissé trop de temps seul à combattre mes démons, à combattre les souffrances physiques et émotionnelles que la vie nous a infligées, que je me suis infligée.


Toi mon corps, je t’ai laissé seul te battre contre la société qui a voulu te façonner. J’ai longtemps cru que je devais moins te nourrir pour être mince, j’ai longtemps cru que je devais t’infliger divers sacrifices pour être comme les autres. Mais au final, peu importe, à mes yeux le principal c’est que nous soyons ensemble, en parfaite harmonie. Ce n’est pas grave si tu es gourmand et qu’on n’atteint pas une taille 36, grâce à toi je vie et c’est le plus beau des cadeaux que je puisse recevoir.




Je t’ai regardé souffrir et puiser dans mes réserves afin de rester debout. Afin de vivre. Tu as cette force en toi que je croyais impossible.


Alors écoute moi, mon corps, laisse-moi accepter tes défauts et en faire mes forces, ma fierté de tous les jours lorsque je te regarde dans le miroir et lorsque je te montre aux autres. Laisse moi rire de mes imperfections et sans complexe.


Tu as été pendant toutes ces années seul Capitaine du navire, à maintenir mon cœur en vie et restaurer toutes les parties du bateau, que j’abimais par maladresse, sans savoir à quel point il était difficile pour toi de contrôler cette tempête intérieure.


Longtemps, oui trop longtemps, je t’ai laissé seul, mais maintenant c’est fini. Derrière toi cette sensation de solitude, nous sommes deux maintenant, je prends conscience de ton existence et je vais prendre soin de toi.


Je te promets de t’accompagner jusqu’au bout de notre voyage. Repose-toi, baisse les armes, je vais prendre soin de toi comme tu l’as fait pour moi pendant toutes ses années.


Je ne te connaissais pas, je n’ai pas voulu te connaitre, mais maintenant je suis là et nous allons faire connaissance, je veux découvrir chaque partie de toi, chaque fonctionnement.


Je suis là pour te protéger. Tu es mon vaisseau et j’accepte de devenir le capitaine, ne t’en fait pas mon corps, je prends les commandes.


Ralentis le rythme, tu es mon allier et aujourd’hui je décide de ne plus te regarder avec dégout, mais je choisis de te désirer et de t’aimer si fort.

Mon petit corps, aimons-nous librement, et laissons nos envies s’exprimer.

L’autre partie de toi.

Et toi tu aimes ton corps ? Aimons nos corps, ils le méritent.



Facebook : Ophélie James – Réflexologie & Kinésiologie

http://www.kinesiologie-reflexologie.fr/

@ : ophelie.james@kinesiologie-reflexologie.fr

Instagram : ophelie_reflexo_kinesio

06.74.36.64.68

Lézardrieux  (entre Tréguier et Paimpol)

Côtes-d'Armor (22) - BRETAGNE